Le légendaire Stade Centenario de Montevideo

Le légendaire Stade Centenario de Montevideo

18 oct. 2019

Montevideo, la capitale de l'Uruguay, est surnommée la petite sœur de Buenos Aires. Les deux villes sont simplement séparées par le golfe Rio de la Plata, un pan de l'océan Atlantique qui s'intègre au milieu de l'Uruguay et l'Argentine. Montevideo est réputée pour être la ville d'Amérique du Sud où la qualité de vie est la plus élevée, et fait même partie des 30 cités les plus sûres du monde. Mais quelque chose attise les foules et la passion sud-américaine, comme dans beaucoup de pays du continent. Le football. Bien que totalement différente, l'histoire footballistique de Montevideo est presque aussi vaste que celle de sa sœur voisine Buenos Aires. Le Stade Centenario, l'emblème du football dans la capitale uruguayenne, attire de nombreux voyageurs puristes et passionnés.

Visiter LE monument historique du football

L'Estadio Centenario est le premier stade à avoir accueilli une coupe du monde de football. La première de l'histoire, celle de 1930 organisée en Uruguay, ou plus précisément à Montevideo car tous les matchs de la compétition se sont déroulés dans cet écrin de légende. Capable à l'époque d'accueillir plus de 100 000 supporters, le stade a par la suite subi des rénovations et notamment l'installation de places assises empêchant les gens de rester debout. Il contient aujoud'hui 60 000 places. Le visiter vous fera monter une adrénaline naturelle en pensant à ce qu'il s'y est passé au siècle dernier.

  Le légendaire Stade Centenario de Montevideo  

Le stade du centenaire a été propulsé par la FIFA au rang de monument historique du football. Il est d'ailleurs le seul actuellement à avoir reçu ce titre honorifique dans le monde entier. Il comporte en son sein un grand musée consacré à l'histoire récente du sport et plus particulièrement à trois de ses pans : les Coupes du Monde, les Jeux Olympiques, et l'Équipe Nationale d'Uruguay de football. La légende s'est formée à Montevideo autour du football mondial car l'Uruguay y a gagné la première coupe du monde délivrée par la FIFA dans l'histoire. Le pays en remportera une seconde en 1950 au Maracanã de Rio, contre le Brésil et devant 200 000 personnes, dans un match qui a également marqué de son empreinte l'histoire de ce sport.

Une finale fratricide

La première finale de la Coupe du monde de football qui se déroula donc dans l'Estadio Centenario le 30 juillet 1930, opposa l'Uruguay à son rival de toujours l'Argentine. Les deux pays étaient déjà grands favoris avant la compétition, ils se recontraient très souvent en phase finale des Jeux Olympiques, considérés à l'époque comme la coupe du monde puisque cette dernière n'existait pas encore. Chacun a remporté sa demi-finale 6-1, respectivement contre la Yougoslavie et les États-Unis.

  Le légendaire Stade Centenario de Montevideo  

Dans un match pour l'histoire, l'Uruguay, mené 2-1 à la mi-temps, à domicile, et passé tout proche d'être mené 3-1 si la barre ne s'était pas interposée sur la frappe de Fransisco Varallo, parvient avec l'engouement de son public à revenir à 2-2 à la 57e minute ! Puis le match se débride de leur côté et ils marqueront 2 buts supplémentaires avant le coup de sifflet final. Le score est de 4-2 pour l'Uruguay, le premier pays champion du monde de l'histoire du football. Le trophée leur a été remis par le français Jules Rimet.

  Le légendaire Stade Centenario de Montevideo  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Pierre de "Excellence Turismo". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+598 95 757 500